Coloc chez Magali. Job chez Cisco. Pression du planning. Transport. Objectifs financiers. Négo. Terre à terre.

What did I learn?

Chez Cisco j'ai déléqué pas mal de travail. Principalement de l'éxé forcément mais j'ai pu mettre en pratique ce que j'avais vu à Manille la première fois que j'y suis allé. J'ai remarqué qu'ils avaient une meilleure image de moi que moi même. J'étais un dev HTML5/JS capable de réaliser leur concept. De mon coté j'ai remarqué que je doutais énormément de mes compétences et que j'ai toujours l'impression de ne pas être assez à jour. Je suis capable de travailler très vite mais je doute de la propreté et de la qualité de mon code. D'autres le lisent et me disent que c'est bien mais quand même.


J'ai appris à ne plus prendre sur moi le stress du planning. C'était un pôle R&D donc il fallait avant tout réussir à faire ce qu'on imaginait. En même temps, j'étais conscient du planning alors je ne regradais pas énormément les heures. Par contre quand j'étais fatigué, je partais.


J'aimerais éviter de travailler à 1h de route à l'avenir. Surtout sur une longue durée. C'est assez dur à vivre. J'avais le souvenir de Cannes/St-Raph' mais bizarrement je n'y ai pas pensé. Comme si j'avais oublié cette fatigue.


J'ai passé un mois de coloc avec Magali. Au début tout s'est très bien passé jusqu'à ce qu'elle rentre du Maroc et qu'elle m'insulte pour un coup de fil passé à sa mère. Cette très courte engueulade m'a montré deux choses.

  1. Je cherchais à comprendre et à trouver une solution dans une optique constructive. De son coté, elle s'était limité aux reproches, aux affirmations et aux interdictions sans fournir de raison.
  2. Le manque de communication qui n'a pas aidé l'autre à comprendre. (Vocabulaire, structure, mesure)

Lors d'une discussion sur le Japon avec mon père j'ai vu qu'il ne lacherait pas l'affaire sur le fait de ne pas y aller. Nous étions alors en conflit. Son point de vue guidé par les médias sensationnels Français était tronqué et je n'arrivais pas à l'expliquer. Il a usé de la carte de l'age arguant que je le comprendrai plus tard. Lorsqu'il a vu que j'étais assez remonté il m'a fait un compliment au lieu de couper la conversation. Ce n'était pas provocateur mais sincère. Ça a calmé la discussion même si nos positions n'ont pas changé.


Chloé (UX sur Snowflake) m'a fait remarquer sans le savoir que je suis trop terre à terre. Nous étions en train de jouer et je suis devenu top sérieux trop vite. Cela met un mot sur ce que je n'arrivais pas à définir depuis plusieurs années.

What did I take?

De nouveaux skills en JS grâce à Snowflake


Une nouvelle vision du travail lorsqu'il est encadré et aussi le fait de ne pas culpabiliser en fin de journée.


Un CA bien engréable en 5 semaines


Une nouvelle relation avec Seb' grâce à notre RDC à Montparnasse. Nous nous sommes compris l'un l'autre.


Le bus. Sans blague, j'ai compris le Bus à Paris...

What is the next step?

Reprendre un peu le chemin de la formation pro. JS et UX principalement. JS pour me remettre à jour et UX pour la réflexion. Bosser avec Chloé m'a montré que des fois je pense plus UI que UX même en y faisant attention.


Il faut que je sois moins terre à terre. Je vais essayer de développer mon hunour et être un peu moins méthodique sur divers points. Le voyage peut aider.


Il faut que je lise plus. Je n'aime pas ça mais j'ai besoin de plus de vocabulaire. En français comme en anglais.