What did I learn?

Un soir mon père s'est cru malin de me poser une question lors d'un repas qu'il avait avec des invités. L'homme assis à table était en train de perdre des parts de marché importantes dans son domaine d'activité.

Le fait deme faire interpeler au passage ajouté à la tournure de la phrase m'ont d'abord doné un sentiment bizarre. J'ai cru qu'il voulait dire : "Tu vas voir, mon fils est fort, Il va te sortir un truc de fou!" La question était en gros : Quel concept pourrait le tirer de la merde?

J'ai eu une réaction de panique. Je ne voulais pas faire passer mon père pour un pitre qui se la pète dans le vide aprce que je ne connaissais pas le marché de cet homme. Puis j'ai rapidement fais le tour du peu que j'avais croisé dans le domaine, Seule une startup parisienne me venait à l'esprit. Or copier une startup différente en terme de clientèle, géoloc, concept... est une belle erreur.

Étant donné que je ne fais pas partie du repas, j'aurais pu répondre j'en sais rien et aller fumer ma pipe tranquillement.

Sa phrase était sur le point de se terminer et je n'avais aucune idée!

J'ai alors pris quelques secondes pour me calmer et pour penser. Naturellement, j'ai commencé à me poser des questions. Au lieu de répondre dans données, j'ai utilisé des bribes d'infos fournies dans la question et la description du problème pour déduire l'ordre de mes propres questions.

Je venais de trouver mon conseil. Ce mec n'avait pas besoin de leçon ou de solution toutes prête. Il avait besoin de comprendre par où commencer. Par chance je ne pouvais pas lui fournir de solution mais j'ai la méthode pour résoudre ce genre de problèmes.

Finalement, avec quelques questions ciblées et un peu d'analyse à la volée, je pense lui avoir rendu plus service que si j'avais répondu (ou essayé de répondre).

Je viens d'apprendre à ne plus travailler gratuitement. Je viens d'apprendre à communiauer mon savoir faire différement.

Ces personnes ne pouvais pas répondre à mes questions mais elles ont compris que leur conseil oui. J'ai réussi à me positionner en tant qu'apporteur de solutions crédibles au lieu de faire du boulot à l'arrache qui me déservirait par la suite. J'ai appris à gagner du temps.

Quand j'ai réalisé ça, j'ai orienté mon discours en m'inspirant des méthodes de formations aux beaux arts. Cet homme un peu paumé a compris que nous pourrions apprendre l'un de l'autre. Et mois, j'ai vu qu'on pouvait retourner un problème sans l'avoir résolu.


Quand je suis allé à Nice pour travailler avec Arnaud j'ai eu l'occasion de rencontrer Erika. Elle a une manière de communiquer qui est très détaillée. Elle cherche le fond des problèmes pour les résoudre. À cette occasion, j'ai assisté à une de leur conversation et j'ai constaté que la discussion était très constructive. Ou du moins très explicative. Chacun faisait l'exercice de dire ce qu'il resentait, pourquoi, d'où ça venait et comment il/elle avait réagit. C'était comme dsi chacun parlait à son psy pour expliquer. Ce qui est amusant, c'est qu'elle est elle même psy.

Fort de cet exemple, j'ai essayé de le reproduire quelques jours plus tard avec Sandrine et nous avons recommencé à parler. Elle est beaucoup plus détendue et ouverte. Son chemin à Londres a certainement aidé. C'était sans doute utile.


L'expérience sur CTC avec SN a été révélatrice d'un malaise que je connaissais. Je panique sur une nouvelle techno. Je ne sais pas m'y prendre et je culpabilise sur le temps que j'y passe.

  • J'ai appris qu'il était normal de dire qu'on ne maitrise pas une techno même au tarif négocié.
  • J'ai appris qu'on pouvait manger des crêpes à gogo et sortir le soir. Même si on a pas énormément avancé en journée.
  • J'ai appris à me dire que oui, il faut du temps pour me former et que ce temps je peux le facturer à ceux qui me le demandent. Jusqu'à présent je faisais les mêmes erreur que Adfab.
  • J'ai appris que ceux qui imposent une techno peuvent aussi passer du temps à partager leur expérience.

What did I take?

Du skill en JS, Angular, Grunt, SASS, GIT...


Une nouvelle tehcnique de communication sur mon travail.


Encore du CA intéressant.


De nouvelles connaissances dans le choix des fringues de voyage. Il faut des fermetures.

What is the next step?

Aller à Londres pour voir la ville et Sandrine. Poursuivre l'exercice entamé et voir où ça mène. C'est une fille qui sort beaucoup et qui n'est pas terre à terre. Je peux apprendre d'elle.


Développer mes skills avec le projet des passwords.


Définir mes émotions au mieux. Cela rejoint l'expérience que j'ai eu avec Magali le mois dernier. Améliorer mon vocabulaire.


Développer l'axe de com' en question pour l'UX et mon travail en général. Le but étant de faire prendre conscience au gens de mon rôle d'UX.


Refaire mon portfolio d'urgence après CTC grâce au FWA en vue et aux autres awards.